Aujourd’hui il fait froid avec cette bise coupante et j’avoue que j’aime ce temps sec qui nous plonge vraiment dans l’hiver. Chez nous pas de neige, elle reste exceptionnelle et se transforme rapidement en boue peu appétissante.

Alors histoire de réchauffer l’atmosphère, j’ai choisi ce matin une recette Flamande totalement appropriée aux températures glaciales.

C’est aussi un retour sur notre escapade automnale à Anvers, un petit clin d’œil à notre exilé, un délicieux souvenir de Bruges.

La carbonade, puisqu’il s’agit d’elle, se métamorphose avec les richesses de mon congélateur, et d’un coup de baguette le porc remplace le bœuf ….que les puristes me pardonnent cette incartade, j’ai retrouvé cette sauce onctueuse, cette viande parfumée et moelleuse.

 

P1060553

 

 

Carbonade Flamande

Ingrédients

Environ 1 kg de bœuf à braiser, remplacé ici par autant de joue de porc

1 Bouteille de 75cl de bière brune, j’ai mis de la Jenlain

4 oignons

1 litre de bouillon de bœuf ou de poule

1 tranche de pain d’épices

1 bouquet garni

1 cuillère à soupe de vergeoise que j’ai remplacée par de la cassonade

3 cuillères à soupe de vinaigre de vin

1 cuillère à soupe de farine

 

P1060527

 

Revenir dans une cocotte avec un peu d’huile la viande en gros morceaux, la laisser un peu accrocher puis la sortir et la réserver.

 

P1060532

 

Peler et couper les oignons, les mettre dans la cocotte avec une cuillère d’huile, les laisser fondre  et devenir translucides, ajouter alors la vergeoise, bien remuer et déglacer avec le vinaigre.

 

P1060538

 

 

Remettre la viande dans la cocotte avec les oignons, bien mélanger, saupoudrer avec la cuillère de farine, laisser cuire 30 secondes en tournant l’ensemble et verser alors la bière puis le bouillon, ajouter ensuite le bouquet garni puis le pain d’épices, sel, poivre.

 

P1060541

 

P1060542

 

P1060546

 

Fermer avec le couvercle et enfourner pour 2h30 à 3h à 160° dans le four préchauffé.

En cours de cuisson tourner régulièrement la viande, la sauce va se lier.

 

P1060559

 

Certains ne mettent pas de pain d’épices mais du pain rassis, d’autres le badigeonnent de moutarde.

Comme je l’ai précisé plus haut, cette recette est inspirée de la vraie carbonade et n’en demeure pas moins savoureuse.

Elle sera encore meilleure réchauffée le lendemain.