Qui ne connait pas le kouign amann, ce gâteau dégoulinant de beurre, tout caramélisé originaire de Bretagne.Il est vrai que kouign veut dire gâteau en breton et entre le kouign des gras, le kouign amann on ne sait plus où donner de la tête dans ce festival de la pâtisserie bretonne.

Et bien j’avais oublié le kouign d’après mon amie Rose-Marie et la galette goell d’après Michèle du cours de pastel, mes deux références bigoudènes.

Il s’agit en fait de la même chose, une sorte de pancake breton, une pâte à crêpe levée à la levure de boulanger.

Leurs grands-mères préparaient cette pâte le matin et glissaient  dans le lit encore chaud le pot la contenant, lui permettant  ainsi de bénéficier de la chaleur accumulée sous l’édredon pour gonfler.

Elles cuisaient ensuite ces petites crêpes sur leur billig et les servaient généreusement  beurrées, sucrées, recouvertes d’une couche de confiture ou bien garnie de petits morceaux de pommes.

 

P1130615_1639

 

Kouign ou galette goell

Pour environ 20 kouign

500g de farine

200g de sucre

2 œufs

½ cube de levure de boulanger

Sel, vanille

500ml de lait, elles seront meilleures si vous utilisez du lait cru entier

 

P1130596_1620

 

Mettre la farine dans un grand saladier, ne pas oublier que la pâte va gonfler, ajouter le sucre, le sel, la vanille, mélanger, faire un puits.

Ajouter les œufs puis petit à petit le lait tiédi dans lequel on aura dilué la levure, bien mélanger pour éviter les grumeaux

 

P1130604_1628

 

Laisser gonfler environ 4 heures dans un endroit tiède,en couvrant le saladier, la pâte doit doubler de volume.

 

P1130608_1632

 

Chauffer une poêle, ou votre billig si vous en possédez, la graisser et déposer une petite louche de pâte.

 

P1130610_1634

 

 Lorsque la pâte fait des bulles la retourner pour quelques instants de l’autre côté. La cuisson est très rapide.

Je les ai garnies de pomme crue râpée avant de les retourner et ajouté une cuillère de caramel au beurre salé au service.

 

P1130611_1635

 

P1130614_1638

 

On peut aussi les déguster avec du beurre salé qui fondra lorsqu’on les retourne dans la poêle et saupoudrer de sucre, étaler de la pâte à tartiner, les couvrir de confiture.

 

P1130620_1644