C’est la caractéristique de ce petit gâteau, sa marque de fabrique : la petite bosse.

Sans ce signe particulier aucune madeleine n’est digne de ce nom et c’est ma foi bien dommage car elle est fort sympathique.

Elle a gagné ses lettres de noblesse depuis Commercy et Proust a su la rendre nostalgique et évocatrice de notre enfance.

Il est vrai qu’en la dégustant juste sortie du four, toute chaude, c’est une vraie friandise fondante en bouche à laquelle il est simplement impossible de résister.

Pour réussir une madeleine il parait qu’un choc thermique est indispensable et la rendra bossue à souhait,

c’est ainsi qu’un passage obligatoire au froid suivi d’un début de cuisson plutôt chaud est vivement conseillé.

Je trouve qu’elles sont meilleures cuites dans mes vieilles plaques à madeleine en métal que dans les moules en silicone.

 

2014-03-13 madeleines 036

 

 

Madeleines

Ingrédients

Pour 24 madeleines

 

 - 100g de sucre

 - 100g de beurre ½  sel

 - 2 œufs + 1 jaune

 - 120g de farine

 - ½ cuillerée à café de levure

 - Parfum au choix, vanille ou zestes de citron

 

Fouetter sans trop insister les œufs entiers, le jaune avec le sucre.

 

2014-03-13 madeleines 008

 

2014-03-13 madeleines 010

 

Ajouter la levure puis la farine en 3 fois

 

2014-03-13 madeleines 011

 

Fondre le beurre et l’incorporer.

 

2014-03-13 madeleines 013

 

2014-03-13 madeleines 014

 

Bien beurrer les moules et répartir la pâte.

 

2014-03-13 madeleines 016

 

2014-03-13 madeleines 024

 

Entreposer au réfrigérateur au moins 2 heures.

Pour la cuisson préchauffer le four à 220°, lorsque la température est atteinte enfourner les plaques .Au bout de quelques minutes la petite bosse apparait, descendre alors à 180° et finir la cuisson.

Au total il faut environ 13mn, cela dépend de votre four.

 

2014-03-13 madeleines 030

 

2014-03-13 madeleines 034