Il est dit que l’on a toujours ce que l’on mérite.

Le mérite a un côté fastidieux, moralisateur, laborieux et bon élève que je n’aime pas.

Cependant des phrases nous échappent :

« Tu n’as que ce que tu mérites »ou bien  « super ! Tu l’as bien mérité »

Le côté docteur Jekyll et mister Hyde est alors évident, le mérite récompense le juste et châtie le méchant.

Alors je me pose la question lorsque mes amis s’extasient devant ma cuisine: l'ai-je méritée?

Evidemment oui, si on calcule le nombre de repas familiaux préparés depuis de longues années pour une grande tribu.

Sûrement, car on reçoit régulièrement amis et famille et c’est agréable de travailler dans un cadre plaisant.

Certainement, pour cuisiner à plusieurs et partager ainsi des moments conviviaux.

Mais… et mister Hyde ?

Peut- être pas car il m’arrive de tomber en panne d’inspiration devant mes plans de travail et de terminer par un jambon/coquillettes.

Sans doute que non, parce que les  professionnels  œuvrent sur beaucoup moins grand que moi.

Alors, que penser de tout ça ?

Que j’ai beaucoup de chance d’avoir cette grande cuisine, le mari qui me l’a construite, ceci pour apaiser mes doutes sur la nécessité de cette pièce.

 Et puis  après tout il y a bien la décoration de l’ordre national du mérite et moi j’ai la cuisine du mérite !

 

 

 

P1060430

 

 

Début des travaux en février 2009

 

2009-04-24 001

 

2009-04-24 003

 

10 mois plus tard, la charpente est posée

2010-02-20 001

 

 

mise en place des murs en ossature bois

2010-10-31 001

 

la chape liquide en mars 2011

2011-03-24 006

 

fin du placo

2011-04-07 001

 

le mur initial de la maison qui va être détruit

avec l'ancienne cuisine derrière qui aura ainsi

fonctionné jusqu'à la mise en place de la

nouvelle

2011-04-19 001

 

installation des meubles

2011-06-02 001

 

jonction entre la maison et la nouvelle cuisine

P1010048

 

 

P1010050

 

 

pour fêter la fin des travaux en mai 2012

P1050433