Lorsque je suis allée en Alsace la première fois, il y a plus de vingt ans, j’ai rapporté un petit appareil quasi introuvable ailleurs qu’en Alsace. C’est une sorte de râpe à gros trous sur laquelle est glissé un compartiment amovible. Il permet de réaliser en un temps record ces fameuses pâtes toutes tordues, les spaëtzle.

Les temps ont bien changé et à l’ère d’internet il suffit de le déposer dans un panier virtuel pour l’avoir dans sa cuisine sous quelques jours.

Contrairement à ce que je pensais, l’origine de cette spécialité culinaire est Allemande et non pas Alsacienne. Peu m’importe,  je suis devenue inconditionnelle de ces disgracieuses.

Je les préfère légèrement grillées, revenues avec un morceau de beurre dans une poêle. Elles sont un repas à elles seules ou accompagnent plus traditionnellement une viande en sauce.

 

spaetzle 021

 

Spaëtzle

Ingrédients

300g de farine

3 œufs

Une grosse pincée de sel

½ verre d’eau, à peu près

 

spaetzle 002

 

Dans un saladier, ou dans la cuve d’un robot, verser la farine et le sel, ajouter les œufs entiers et un peu d’eau, de façon à obtenir une pâte homogène, élastique, un peu épaisse mais coulante. Elle est prête lorsqu’elle commence à faire des bulles qui éclatent lorsqu’on arrête de la mélanger.

 

spaetzle 003

 

spaetzle 004

 

spaetzle 005

 

spaetzle_007

 

Pour la cuisson, faire bouillir dans une grande casserole de l’eau salée, poser alors l’appareil à confectionner les spaëtzle et verser la pâte dans le réceptacle prévu à cet effet. Actionner d’un mouvement d’avant en arrière jusqu’à épuisement de la pâte.

 

spaetzle 008

 

spaetzle 010

 

En tombant dans l’eau bouillante la pâte coagule, lorsque les spaëtzle remontent à la surface ils sont alors cuits. Les égoutter et les passer sous l’eau froide pour stopper la cuisson et éviter qu’ils collent entre eux.

 

spaetzle 014

 

Si vous ne possédez pas l’appareil adéquat, il suffit de déposer un peu de pâte à la fois sur une planchette et d’en pousser de fines lanières avec un couteau dans l’eau bouillante.

Ensuite c’est affaire de goût, on peut les passer à la poêle avec  un morceau de beurre et les laisser croustiller en surface, avec une salade c’est un délice ; en gratin en compagnie de coulis de tomate et d’une fondue d’oignons, natures avec une noix de beurre.

 

spaetzle 017