De bleu il a le nom comme sa commère la sardine et son cousin éloigné le thon.

Le maquereau est réellement magnifique avec ses couleurs n’ayant rien à envier aux poissons des mers chaudes. Le bleu métallique moiré de vert de son dos, ses zébrures noires, ses flancs irisés, l’argenté du ventre en font un véritable joyau.

Son profil de champion de natation ont modelé ce corps musclé à la chair dense et grasse, mais du « bon » gras, paraît- il.

Par contre il m’afflige lorsque je le vois le ventre mou, l’œil vide, affalé sur la glace, loin de son jour de pêche, dégageant une odeur peu engageante d’ammoniac. On est loin du maquereau raidi dans son dernier soupir, aux ouïes bien rouges et fleurant bon l’iode de l’Atlantique.

En ce moment on commence à  trouver de jolis maquereaux chez le poissonnier et pour le préparer je les cuisine en keftas mais aussi marinés au vin blanc, un peu le même genre que ceux achetés dans des boîtes mais au goût complètement différent.

 

P1080724

 

 

Maquereaux au vin blanc et aromates

Ingrédients

5 à 6 maquereaux

100ml de vin blanc sec

150 ml de vinaigre blanc

1 citron bio

1oignon

1 carotte

1 cuillère à café de graines de coriandre

Quelques grains de poivre

1 feuille de laurier

Thym

Sel

1 pincée de sucre

 

P1080718

 

Dans une casserole verser le vin blanc, le vinaigre, la carotte et l’oignon coupés en rondelles, la coriandre, le poivre, le sel,le sucre, le thym, le laurier et faire bouillir à feu doux pendant une dizaine de minutes.

 

P1080721

 

Déposer dans un plat allant au four les filets des maquereaux, levés par vos soins ou par le poissonnier.

Couper le citron en rondelles fines et les placer sur les poissons, verser alors la marinade dessus.

On peut aussi ajouter quelques cornichons coupés.

 

P1080722

 

Couvrir de papier sulfurisé et cuire à 180° ¼ d’heure.

Laisser refroidir, conserver au réfrigérateur 24h avant de consommer les filets.

 

P1080725