Le 2 novembre j’étais à Reims pour participer à la finale du prix Taittinger des cordons bleus.

Ce concours s’adresse depuis quelques années aux amateurs mais existe depuis 49 ans pour les professionnels.

Lorsqu’on s’inscrit pour participer, on connait l’intitulé de la recette à présenter et on dispose d’un bon d’économat avec divers produits imposés et d’autres à choisir pour réaliser notre plat le jour J.

Après envoi du dossier, on sait rapidement s’il est retenu par le comité pour participer à la finale, trois candidats sont sélectionnés de façon anonyme.

Cette année le thème était la fricassée de poularde sauce champagne, accompagnée de deux garnitures.

L’épreuve se déroule donc à Reims au domaine des Crayères, relais et châteaux, dont le chef est Philippe Mille, meilleur ouvrier de France, deux étoiles au guide Michelin, bref, un très grand de la cuisine Française.

Jean-Pierre Redon, notre interlocuteur Taittinger, et Gérard Marquoin, maître restaurateur, jury de cuisine, veillent sur nous.

taittinger1d

Le lundi matin à 8 heures nous sommes en cuisine pour 4 heures d’épreuve, face à notre poularde et aux produits demandés pour l’accompagner.

taittinger1c

Ma fricassée était servie avec des carottes et navets glacés dressés dans un tube croustillant de sarrasin, un autre tube servait de contenant à des champignons ainsi qu’au foie de la poularde, et une dariole de trompettes de la mort terminait l’assiette.

taittinger_1a

Une fois l’épreuve finie nous retrouvons le président du jury, Gérard Boyer, chef 3 étoiles, ainsi que d’autres chefs régionaux.

Les résultats sont donnés en présence de Vitalie Taittinger.

Loïc dont c’est le premier concours est troisième, Christian monte sur la deuxième marche du podium et la première marche me permet d’aller à Paris le 23 Novembre assister à la grande finale des professionnels à l’école Ferrandi.

P1100583_0374

 

Gérard Marquoin m’accueille et joue le rôle d’ange gardien toute cette journée du 23.

Il me dévoile les coulisses de Ferrandi, me présente aux chefs et me permet d’observer, d’on ne peut plus près, les candidats lors de cette grande finale.

P1100513_0306

Le tirage au sort a désigné l’agneau comme thème de l’épreuve. Les finalistes ont deux selles avec rognons à présenter ainsi que deux garnitures, une libre à base de pommes de terre et une imposée, une chartreuse de légumes d’automne avec des abats d’agneau.

P1100521_0314

De plus Emmanuel Renaut, président du jury, a ajouté un dessert, la conversation, petit gâteau à la frangipane servi dans les salons au XVIII° siècle.

Les concurrents ont cinq heures au total pour présenter leurs réalisations.

P1100541_0334

En cuisine le jury est représenté par Amandine Chaignot, Christian Née et jean Yves Leuranguer.

P1100458_0256

A partir de midi trente les sept candidats doivent envoyer leur plat, décalé d’1/4 d’heure chacun, afin que le jury de dégustation puisse goûter et noter. Beaucoup d’étoiles et de cols bleu-blanc-rouge le représentent, Michel Roth, Eric Briffard, Gérard Boyer pour ne citer qu’eux.

P1100616_0407

P1100609_0400

P1100613_0404

Un maître d’hôtel est chargé de la découpe  car le plat est présenté sur un plateau. Pour conserver l’anonymat un numéro octroyé, toujours par tirage au sort et ordre de passage, figure sur le plateau. Un huissier de justice contrôle le bon déroulement de l’épreuve.

P1100589_0380

Lorsque le jury a terminé nous allons déjeuner d’un repas préparé par l’école Ferrandi.

P1100632_0423

La fin d’après- midi est libre et rendez-vous est pris le soir au cercle de l’Union Interalliée pour le repas de gala et la remise des prix.

Pierre Emmanuel et Claire Taittinger nous accueillent dans ce lieu magnifique et à l’issue d’un apéritif, au champagne bien sûr, la cérémonie débute.

Remerciements, discours en duo de Vitalie et de Pierre Arditi

DSCN1340_0116

et c’est à mon tour de monter sur le podium  pour recevoir la coupe des cordons bleus ainsi qu’un cadeau de la marque Miele.

Awards_Dinner__161_

Viennent les professionnels et le résultat tombe, le vainqueur est Jérémy Desbraux, représentant la Suisse, suivi de Rajkmar Holuss pour l’Angleterre.

DSCN1359_0135

La soirée se poursuit par un  repas raffiné évidemment accompagné de grands champagnes Taittinger.

Je garderai un merveilleux souvenir de cette journée très particulière, hors normes.

Surtout j’ai rencontré des personnes accueillantes, passionnées et je les remercie toutes pour ces moments inoubliables.