En général il n’est vraiment pas bien vu d’être traité de canaille, preuve de malhonnêteté, de roublardise. On est alors un vaurien, un coquin, bon à finir en prison, bref, la canaille n’a pas de moralité.

Le sens s’adoucit lorsqu’il est question d’un enfant un peu taquin, prompt à vous embobiner, polisson et passé maître dans l’art des bêtises.

Quant à la cuisine canaille, elle est synonyme de plats généreux, en sauce, mijotés, à base de tripaille, cochonnaille, elle est populaire, simple et bien loin de la cuisine hypocalorique.

Une amie m’avait parlé de sauce gribiche et si le nom ne m’était pas inconnu grâce à la célèbre tête de veau accompagnée de la dite sauce, j’avouais  mon ignorance quant à sa composition exacte.

La tête de veau est pour moi un souvenir du mois d’Août lorsque nous quittions la capitale pour venir en vacances chez mes grands parents. Ma grand-mère achetait chez le boucher ce trophée qui m’horrifiait, bien loin des têtes roulées de nos jours anonymes et non identifiables.

Bref, la sauce gribiche ne me rappelait pas des souvenirs gastronomiques et gourmands.

Pour exorciser cette image d’enfance, je tentais l’aventure avec les poireaux, innocentes victimes de mon potager et appelés aussi à être accommodés de la sorte. 

 

P1060962

 

Poireaux sauce gribiche

Ingrédients

7 à 8 poireaux

3 œufs

250ml d’huile

1 cuillère à soupe de moutarde

1 cuillère à soupe de vinaigre blanc

1 bouquet d’herbes : estragon, cerfeuil, persil plat

 2 cuillères à soupe de cornichons et câpres hachés

Sel, poivre

 

P1060910

 

Laver puis cuire les poireaux à l’eau salée, les piquer avec  un couteau pour vérifier la cuisson. Les rafraichir rapidement dans l’eau froide puis les égoutter.

 

P1060919

 

Faire durcir les œufs, les écaler.

Récupérer les jaunes et conserver les blancs.

 

P1060921

 

Ecraser avec une cuillère au travers d’un tamis les jaunes, leur ajouter la moutarde et monter avec l’huile versée en filet comme une mayonnaise.

 

P1060928

 

P1060934

 

Ajouter le vinaigre, les herbes ciselées, les cornichons et câpres hachés, les blancs coupés en petits morceaux, rectifier l’assaisonnement

 

P1060938

 

P1060940

 

P1060944

 

P1060950

 

Servir avec les poireaux tièdes.

 

P1060952